Cœur d’encre

Un poème qui nous a été envoyé par Kahina Bouaou de Laval, 14 ans


D’encre vous usez afin que vos déclarations de guerre soient rédigées. 
S’il vous plaît, ce papier vous brûlerez et d’un traité de paix vous le remplacerez.
D’encre vous utilisez pour un mandat d’arrestation destiné à un innocent ne demandant que la liberté d’expression.
S’il vous plaît, ce papier vous brûlerez et d’une invitation à fêter, vous le remplacerez.
D’encre vous usez pour nous inciter à ce que cette main soit reniée.  
S’il vous plaît, ce papier vous brûlerez et une main chaleureuse et fraternelle vous tendrez.
D’encre j’ai utilisé afin de mettre sur papier mes pensées.
Je ne le brûlerai pas, je ne le remplacerai pas, mais plein d’harmonie et de joie je veux vous transmettre par celà.