Assirem, l’espoir

Brahim Sedik est un jeune artiste kabyle et algérien qui ne passe pas inaperçu. Son sourire, son dynamisme et sa facilité d’approcher les gens ont fait en sorte à ce qu’on se souvienne de lui pour longtemps. Installé au Canada depuis 1997, il a tout essayé pour se frayer un chemin dans le milieu artistique de la communauté en attendant de se faire connaître aussi par le Québec. Finalement, sa patience et sa persévérance ont fini par triompher.

Cérémonie de remise des prix du concours «Contes et légendes du patrimoine saharien»: Ahmed Bensaada et Mohamed Guemama, grands lauréats

La bibliothèque du palais de la culture Moufdi Zakaria d’Alger a accueilli, lundi dernier, la cérémonie de remise des prix aux lauréats du concours «Contes et légendes du patrimoine saharien», organisé dans le cadre de la première édition du Festival culturel international d’Abalessa Tin Hinan qui s’est déroulé au mois de février dernier à Tamanrasset.

Mohammed: les mots pour le dire

«Le silence est d'or, c'est peut-être pour ça que je suis pauvre.» «Chaque vote, chaque année, même crochet, c'est pour les mêmes salauds.» «Regardez-vous, vous êtes la preuve que le refus est global.» Ce sont là quelques-unes des phrases-chocs du slammeur québécois d'origine algérienne Mohammed, tirées de son premier album L'ombre d'un doute. Vous avez dit le poids des mots?

"Ass n unejmaa" a séduit le public d'Ottawa-Hull!

Arab Sekhi a encore une fois visé juste avec sa nouvelle pièce de théâtre; "Ass n unejmaa" (le jour de l'assemblée du village). Le nombreux public qui s'est déplacé ce 6 juin 2009 pour assister à la toute première présentation de cette pièce et a pu faire un voyage en Kabylie pour assister à l'assemblée d'un village qui se déroule dans un café.

La fête de Yennayer à Montréal dédiée à Mohya

“Azul de Kabylie” débute l’année dans la joie. Une brochette d’artistes, dont notamment Mourad Guerbas et Zahir Abdjaoui, se déplaceront de Paris spécialement pour l’occasion de Yennayer. Zahia, la voix d’or de la chanson kabyle, est du programme. Cette chanteuse hors pair était membre du groupe Djurdjura et a fait partie de la grande chorale de Chérif Kheddam, lors de son Zénith à Paris. Le groupe Tafsut fera l’ouverture avec les petits et les grands qui éblouiront sans doute avec des danses authentiques. Signalons que l’animateur du magazine radiophonique “Timlilit Imazighen”, en l’occurrence Madjid Benbelkacem, de la Radio CFMB 1280 AM, rendra un vibrant hommage au grand dramaturge disparu Mohya.


Source: http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=106177